retour

2020 : continuité des activités et défis à relever

12 janvier 2021

Cette année a été une période de résilience pour tous. Nos efforts ont été axés sur le maintien de la continuité des activités tout en assurant un environnement professionnel sûr à nos équipes à travers le Groupe.

Oryx Energies a fait face à un marché tendu et concurrentiel. Entretemps, de grands projets sont en cours tels que le lancement de la nouvelle marque de stations-service ORYX, l'agrandissement du terminal de Kurasini en Tanzanie et le nouveau dépôt à Bargny au Sénégal.

Oryx Petroleum a été cédée à un nouvel acquéreur. AOG va ainsi se concentrer sur l'exploration et la production dans la zone commune de la République du Sénégal et de la République de Guinée-Bissau.

AOG Real Estate a consacré du temps à gérer l'impact de la pandémie de Covid-19 sur ses activités et ses biens immobiliers au Royaume-Uni et en France, notamment en soutenant financièrement certains locataires de commerces de détail. En Espagne, des permis de construire ont été obtenus pour les deux projets à Madrid (Orchidea et Santa Engracia) où les travaux doivent commencer en 2021.

AOG Capital Investment a poursuivi la mise en œuvre de sa stratégie d'investissement développée en 2019 et a augmenté son allocation au portefeuille de dotation de 30 millions de dollars au début de l’année 2020. Ayant bien traversé la période tourmentée du marché liée à la Covid-19, la stratégie s'est avérée fructueuse avec un portefeuille résistant et une performance globale satisfaisante en 2020.

Jean-Claude Gandur

Oryx Energies : une année difficile mais performante

2020

Malgré une année difficile marquée par la crise du Covid-19, et des conditions de marché exceptionnelles, la société a assuré la continuité du business et affirmé son plan triennal tout en maintenant un haut niveau de service.

Oryx Energies a lancé une nouvelle marque de réseau de stations-service « ORYX » et renforcé ses équipes en conséquence dans le cadre de sa stratégie globale de soutien à ses objectifs ambitieux : accroître notre réseau de stations-service, étendre notre visibilité et remplir notre promesse clients.

L'activité Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) a été performante : volumes domestiques croissants, marges solides, approvisionnement optimisé et maîtrise des coûts. Les positions se sont consolidées en Tanzanie, en Afrique du Sud et au Bénin grâce à des actions adaptées ; et en Côte d'Ivoire grâce à de nouveaux contrats.

Le secteur des lubrifiants a résisté avec une solide croissance de 5 % en volume, tout en réalisant un bénéfice brut unitaire plus élevé. C’est la meilleure performance jamais enregistrée pour ce secteur d’activité et qui s’inscrit dans la stratégie initiée il y a deux ans visant à fournir des produits de meilleure qualité à nos clients.

Les volumes et les marges des clients grands comptes (KAC) ont été fortement affectés par la chute des prix du pétrole début 2020 et la baisse de la demande. Néanmoins, les ventes au Burundi ont atteint un niveau record, et les affaires avec le Rwanda et la RDC se sont développées en fin d’année.

Les ventes BtB en Afrique de l’Ouest ont continué à augmenter principalement à cause des bonnes performances réalisées avec nos clients miniers.

En Afrique de l’Est, les affaires ont été impactées par l'effondrement des prix du carburant et les mesures de confinement, obligeant plusieurs filiales à écouler des stocks coûteux à des moments où la demande était limitée (notamment en Tanzanie et au Rwanda).

Les activités de négoce sont restées positives malgré la volatilité des prix des matières premières, due à la crise du Covid-19 et amplifiée par la volatilité du marché du transport maritime, l’activité de stockage flottant résultant du "contango play", et l'effondrement temporaire de la demande entrainant une période de marché ultra-compétitif :

  • Le desk WAF (Afrique de l’Est) a réalisé des performances positives tout en diversifiant ses sources d’approvisionnement,
  • L'activité de soutage a souffert du contexte de forte concurrence de parts de marché, restant néanmoins positive grâce à l’adaptation de ses capacités logistiques,
  • Le desk EOS (Afrique de l’Est) a été le plus pénalisé par la crise du Covid-19 avec un effondrement de la demande et une forte baisse des prix, et ce, malgré une activité soutenue. Cependant, nos efforts sur les pays des Grands Lacs et les perspectives pour 2021 sont encourageants.

De nouvelles perspectives de développement s’ouvrent grâce à l'extension du terminal de Kurasini (Dar Es Salaam) et ses équipements modernes, au nouveau dépôt de Bargny (Sénégal), opérationnel fin 2021, qui apportera une réponse efficace à la demande croissante en énergie et à la croissance économique de la région, et à l'extension du terminal de Las Palmas prévue d’être livrée début 2023.


AOG Real Estate : une stratégie ambitieuse à long terme

2020

En 2020, AOG Real Estate a consacré beaucoup d'efforts et de temps à gérer l'impact de la pandémie de Covid-19 sur ses activités et ses biens immobiliers.

À Londres, AOG Real Estate a réussi à s'entendre sur des mesures visant à aider la plupart des locataires de locaux commerciaux à survivre financièrement à la pandémie à court terme en échange de baux plus longs. En conséquence, la valeur combinée des deux actifs (45 Cannon Street et 10 Bow Lane / 25 Watling Street) a légèrement augmenté. Ces propriétés commerciales continuent d’offrir un niveau de revenu locatif intéressant.

En France, des mesures similaires ont été négociées avec la plupart des locataires commerciaux de Beaupassage à Paris, un site de 4'700 m2, presque entièrement loué à un certain nombre de restaurants renommés de la gastronomie française. En outre, le financement externe a été prolongé avec succès pour une durée de 2 ans.

Des travaux de terrassement ont été achevés au cours de l'année 2020 sur le site de l’Ile Seguin, à Boulogne-Billancourt (Grand Paris), un projet de 53'000 m2 d’espaces diversifiés. Toutefois, le développement a été interrompu en raison de la pandémie de Covid-19 et de la crise économique qui en découle. Les options stratégiques à long terme pour ce projet sont actuellement à l’étude.

En Espagne, AOG Real Estate reste investi dans deux projets à Madrid (Orchidea et Santa Engracia) en vue de créer 70 appartements et 2 boutiques. Des permis de construire ont été obtenus pour ces projets et les travaux de construction doivent commencer début 2021.

Après revue de la stratégie de notre portefeuille immobilier, il a également été décidé d'accroître l’exposition sur le marché américain en investissant dans des actions immobilières américaines cotées en bourse. En conséquence, AOG Real Estate continuera à avoir un portefeuille équilibré d'investissements indirects investissant principalement en Amérique du Nord, en Allemagne, en France, en Italie et en Espagne.


AOG Capital Investment : résistance aux turbulences du marché

AOG Capital Investment, dédiée à la gestion du capital, vise à préserver et à accroître le capital d'AOG tout en créant suffisamment de liquidités pour financer les dividendes annuels.

Après l'année charnière 2019, au cours de laquelle une stratégie d'investissement a été élaborée et mise en œuvre basée sur des objectifs d'investissements AOG à long terme, un montant supplémentaire de 30 millions de dollars a été ajouté au portefeuille de dotation à long terme, portant ainsi son capital investi à 150 millions de dollars. Basé sur des paramètres de risque solides, une allocation stratégique d'actifs appropriée et une saine diversification, le portefeuille a fait preuve de résistance pendant les turbulences du marché liées à la Covid-19 et a bien profité de la reprise, ce qui a conduit à une performance globale satisfaisante en 2020.

À l'horizon 2021 et au-delà, ce portefeuille continuera d’être alimenté par des capitaux supplémentaires tandis que les relations avec les partenaires d’affaires à long terme seront
encore développées.

Le portefeuille opportuniste de 5 millions de dollars est composé d'un fonds d'emprunt alternatif qui finance principalement des PME européennes par l’intermédiaire d'un réseau de partenaires externes de premier ordre.

Malgré le ralentissement économique et la contraction générale des rendements dans l'espace de crédit, cet investissement continue à bien se comporter et à surpasser la majorité des indices de crédit.

Le portefeuille de capital-investissement de 55 millions de dollars a continué à mûrir et distribue de plus en plus de capitaux et de rendements réalisés. Ces rendements sont ajoutés à notre portefeuille de dotation à long terme.


2021 : perspectives

En 2021, l’économie mondiale continuera très probablement à souffrir de la crise sanitaire actuelle et de ses effets à moyen terme. Dans ce contexte, nous restons concentrés sur nos objectifs et prompts à relever les défis à venir. Notre capacité d'adaptation est essentielle. Et nous sommes fiers d'avoir des équipes fortes, unies et très engagées. 

Je saisis cette occasion pour adresser mes sincères remerciements à chacune et chacun des collaborateurs d’AOG ainsi que nos clients, partenaires et prestataires pour leur engagement et leur contribution au développement de nos activités au cours de cette année difficile.

Jean Claude Gandur
Président, AOG

AOG-Revue-2020-FR.pdf